Kiyomizu-dera, le temple sur pilotis de Kyōto !

Kiyomizu-dera kyōto

Aperçu de nombreuses fois dans des films (Wasabi, Mémoires d’une geisha,….), dans les mangas (Love Hina,….) ainsi que sur des sites web (y compris celui-là !), le Kiyomizu-dera (清水寺) vous dit forcément quelque chose. Il est très prisé des touristes, surtout au printemps et en automne, notamment pour la vue qu’il offre sur les paysages et sur la ville de Kyōto mais aussi pour son eau de source qui coule au sein même du site.

Histoire du Kiyomizu-dera

Erigé vers 798 (début de la période Heian) par le shōgun Tamuramaro, la construction du Kiyomizu-dera est lié à la déesse Kannon (comme le Sensō-ji) . La légende raconte qu’un moine, Enchin, après avoir reçu un message divin, se rendit au pied du mont Otowa (音羽山).

Une fois arrivé au pied du mont, il y trouva un vieillard assis sur un banc en bois, Gyoei, qui lui demanda de prendre sa place afin qu’il fasse un pèlerinage sur le mont Otowa puisque cela faisait 200 ans qu’il récitait des invocations pour la déesse Kannon. Enchin accepta mais ne voyant pas Gyoei revenir, il décida de monter également au sommet du mont. Ne trouvant que des souliers au sommet du mont, il comprit alors que Gyoei était Kannon elle-même.

Il décida alors de faire une statue à l’effigie de la déesse mais ne trouva aucun bois de bonne qualité. Un jour, il fit la rencontre du shōgun Tamuramaro, qui, stupéfait par la dévotion de Enchin envers Kannon, décida alors de construire un temple en bois en son honneur : le Kiyomizu-dera. A savoir, le temple fut reconstruit en 1633 suite à un incendie. En 1994, il fut classé au patrimoine de l’Unesco.

Kiyomizu-dera kyōto japan
Le Kiyomizu est très connu sous cet angle…

Le temple de l’eau …

Avant d’arriver au temple, vous devrez emprunter la ninenzaka (二年坂) ou la sannenzaka (三年坂), les deux rues piétonnes qui se trouvent aux abords du temple. Une fois n’est pas coutume, ces rues seront bondées de touristes venus en masse pour voir le Kiyomizu-dera. Vous pourrez profiter de la lente montée pour regarder ce que proposent les commerçants, il y’a l’embarras du choix. Mais revenons-en au temple.

Une fois arrivés au bout des rues commerçantes, vous apercevrez des marches ainsi qu’un bâtiment rouge vermillon (la porte Niō-mon) et une pagode, ça sera l’entrée du temple. Continuez d’avancer et vous arriverez au bâtiment principal, le Kiyomizu-dera Hondo. Du haut de ses 13 mètres de haut, sa terrasse vous offrira une vue imprenable sur Kyōto.

D’ailleurs, il existe une expression japonaise « se jeter du Kiyomizu-dera » (équivalent du français « se jeter à l’eau) qui consistait à l’époque (car de nos jours c’est interdit de le faire) de se jeter du haut de la terrasse et si on survivait, notre voeu se réalisait. Lorsque vous descenderez de la terrasse, vous apercevrez trois canaux d’eau, chacun ayant une vertu différente (santé, longévité et succès) lorsqu’on la boit (avec une coupelle). Mais attention, il ne faut pas boire les trois d’affilée !

… et le sanctuaire de l’amour

Oui oui vous lisez bien! En effet le Kiyomizu-dera abrite également un sanctuaire shintō, le Jishu-jinja (地主神社). Dédié au Kami (神, divinité) de l’amour Okuninushi no Mikoto (大国主) et au en-musubi (縁結び, croisement des destins, relations), le sanctuaire daterait de l’ère Nara.

Principal attrait du sanctuaire ? Les Koiuranai no ishi (恋占いの石, pierres de l’amour). Il s’agit de deux pierres séparées d’une dizaine de mètres environ, où des célibataires essayent de relier ces deux pierres en marchant avec les yeux bandés.

En effet, il est dit que si une personne arrive à faire cela, elle trouvera son amoureuse/amoureux. Si cette personne relie les deux pierres à l’aide d’une personne, elle trouvera l’amour grâce à une personne également.

Jishu-jinja Kiyomizu-dera kyōto Japan
Le Jishu-Jinja, c’est par ici !

Infos utiles

Site officiel

– Localisation

– Horaires et tarifs

Le Kiyomizu-dera ouvre globalement de 6h jusqu’à 18h (consultez le site car sur certaines périodes il ouvre jusqu’à 18h30 voire même jusqu’à 21h lors de visites nocturnes).

L’entrée coûte 400 yens. (pas de tarif réduit)

– A noter

Le bâtiment principal du Kiyomizu-dera est en travaux jusqu’en mars 2020.

 

Envie de laisser un p'tit mot?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.