Meiji-Jingū, le sanctuaire dédié à l’empereur Meiji !

Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan

Situé dans le quartier Shibuya (渋谷区) de Tōkyō (東京), juste derrière la station de Harajuku (原宿), le sanctuaire Meiji-Jingū (明治神宮) est un lieu particulièrement apprécié des touristes tout au long de l’année. On y célèbre également de nombreux mariages traditionnels japonais mais aussi le passage à la nouvelle année.

Histoire du Meiji-Jingū

Commençons d’abord par corriger ce qui est dit dans le titre de cet article. Le sanctuaire Meiji-Jingū n’est pas seulement dédié à l’empereur Meiji mais également à sa femme, l’impératrice Shōken. Et pour être encore plus précis, le sanctuaire est dédié à leurs âmes divines, les époux reposant à Kyōto (京都).

Contrairement à d’autres lieux de culte tel que le Sensō-ji ou le Fushimi Inari Taisha, le Meiji-Jingū est très récent. Sa construction débuta en 1912 (année du décès de l’empereur, l’impératrice décéda en 1914) et se termina en 1920. Celui-ci se trouve au coeur du jardin impérial d’une superficie de 700 000 m2. Lors de la construction, environ 100 000 arbres y ont été acheminés en provenance de tout le Japon, témoignage de la reconnaissance du peuple japonais envers leur empereur. Par la suite, plusieurs bâtiments ont été ajouté dont le dernier date de …. 1990!

Le sanctuaire fut reconstruit en 1958 suite aux bombardements de 1945. Il s’agit du plus grand lieu de culte shintoïste du Japon.

Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan

Ecrin de verdure en plein Tōkyō

Comme dit précédemment, le sanctuaire est au centre d’un immense jardin, lui-même accolé au parc Yoyogi. Idéal pour échapper à la folie urbaine tōkyōite !! Si vous arrivez au sanctuaire par la station Harajuku, prenez sur votre droite à la sortie de la station et vous arriverez à l’entrée principale, reconnaissable par son immense torii.

Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan
Voilà l’entrée principale

Continuez votre chemin, appréciez le silence qui y règne (rappelez-vous, quelques mètres plus tôt, c’était le tumulte !!), admirer chaque petit détail de cette végétation verdoyante puis, vous apercevrez deux « rangées » de tonneaux . En effet, il s’agit là de tonneaux de saké offerts par de généreux donateurs mais également des tonneaux de…… vin de Bourgogne!! L’empereur Meiji étant ouvert à la culture occidentale, ces tonneaux furent donc offerts en guise de paix et d’amitié.

Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan
Tonneaux de saké offerts en dons
Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan
Tonneaux de vin offerts en signe de paix et d’amitié

Après quelques minutes de marche vous arriverez au sanctuaire à proprement parler. La superficie qu’occupe l’enceinte du sanctuaire va sûrement vous surprendre mais également le nombre de produits que vous verrez sur les étalages. Mais ne vous y trompez pas!! Il ne s’agit en aucun cas de produits à vendre mais bien d’offrandes en hommage à l’empereur et à l’impératrice.

Meiji-Jingū, Tōkyō, Japan
Non, ce n’est pas à vendre !!

Avec un peu de chance, vous pourrez assister à une cérémonie de mariage traditionnel. Profitez en également pour vous « purifier » au temizuya (手水舎, pavillon d’ablution), de remplir une ema (絵馬, plaquette de voeu) ou de prendre un omikuji (おみくじ, prédiction divine). (Ndlr: Je vous conseille de passer au temizuya avant d’entrer dans l’enceinte du sanctuaire).

Infos utiles

Site officiel

Localisation

Horaires et tarifs

Les horaires variant tous les mois afin de concorder avec les horaires de lever et de coucher de soleil, cliquez ici afin de connaitre les horaires.

L’entrée au Meiji-Jingū est gratuite.

Envie de laisser un p'tit mot?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.